La souffrance du soignant
Groupe pasteur Mutualité

Burn out: que faire?

  1. Soyez vigilant sur les signes d’alerte car le mécanisme décrit est très insidieux : le professionnel supporte, encaisse un certain nombre de choses jusqu’à la goutte d’eau. Cela peut être un ordinateur en panne, le décès d’un patient…

  2. Ne restez pas seul dans votre coin. Parlez-en à votre conjoint, à des confrères avec qui vous vous sentez en confiance. Les médecins concernés décrivent souvent un sentiment de honte et de culpabilité qui les empêche de se confier. Pourtant, rester isolé renforce le cercle vicieux de la dépréciation de soi.

  3. Bien souvent, ce sont les conditions d’exercice qui posent problème. Les médecins ayant une certaine expérience conseillent à ceux qui s’installent de mettre des garde-fous dès le début. Il est en effet difficile de faire comprendre à des patients que l’on recevait en consultation après 19H30 que ce temps-là est révolu.


Dr Eric Galam, médecin coordinateur de l'AAPML (Association d'Aide Professionnelle aux Médecins Libéraux) pour Impact Médecine. N°240, 15 mai 2008.