La souffrance du soignant
Groupe pasteur Mutualité

Quelles sont les causes de cette souffrance ?
Y'a t'il des remèdes ?

docteur fatigué

Elles sont nombreuses et interdépendantes, différentes selon que l'on exerce en libéral ou à l'hôpital.


On peut les classer en 3 grandes catégories :




  1. des conditions de travail difficiles :
    • nombre de consultations quotidiennes trop important
    • consultations sans RDV
    • manque de sérénité dans l’exercice, interruptions, nuisances diverses (hôpital)
    • judiciarisation croissante des accidents médicaux faisant peser une menace constante
    • rôle et activité mal définis générant doutes et incertitudes (hôpital)
    • isolement, insécurité (libéral)

  2. une administration envahissante et harassante :
    • encadrement administratif pesant, perte d’autonomie dans le choix des traitements ou soins
    • obligation de formation

  3. un phénomène de dépréciation du métier de soignant :
    • baisse du respect de la part des patients, non reconnaissance
    • exigence et/ou agressivité des patients.

Quelques statistiques concernant les médecins libéraux

Une enquête réalisée par l'URML d'Ile de France sur un panel de 10 000 médecins libéraux en 2007 révèle les chiffres suivants :

      • en tête vient « l’excès de paperasserie » cité par 96% des enquêtés
      • ensuite : la non-reconnaissance de l’action du médecin (90.1%)
      • la charge de travail (89.1%)
      • l’augmentation des contraintes collectives (88.6%)
      • la longueur des journées (85.3%)
      • l’exigence des patients (84,1%)
      • manque de temps pour la vie privée (84%)
      • vie trop parasitée par le travail (77.3%)
      • difficulté à s’adapter aux nouvelles recommandations (74%)
      • prise en charge difficile de certains patients (72.9%)

Consultez l'enquête complète




photo de gellules

Les pharmaciens aussi...

 

 

 

 

Lire : "Comment gérer l'erreur de délivrance"